Passeport phytosanitaire

Au printemps 2019, la Direction Régionale de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt (D.R.A.A.F.) a pris contact avec notre Fédération Départementale dans le but de nous auditer sur nos méthodes de reproduction de nos variétés anciennes de fruits.

Mise en conformité de nos méthodes
Objectifs :
– Permettre à notre association d’obtenir un Passeport Phytosanitaire – délivré par le préfet de la région Occitanie, et nous donner ainsi le droit de multiplier et diffuser en toute légalité nos variétés anciennes de fruits existantes dans nos vergers de sauvegarde.

C’est avec un peu d’appréhension que nous avons accueilli, en juillet, une chargée de mission de la DRAAF venue inspecter nos vergers de Luc et de Sébazac dans un premier temps. Cette visite avait pour but de contrôler l’état sanitaire de nos plantations avec recherche notamment de ravageurs et maladies, et surtout les maladies de quarantaine comme le feu bactérien, la sharka, xylella fastidiosa ou autres qui en cas de présence, nécessitent une déclaration auprès des services de la DRAAF suivi de la destruction immédiate des végétaux contaminés.

J’invite ici tous les adhérents à notre association et passionnés d’arbres et autres végétaux, à consulter le site Internet qui fait référence en matière de connaissance et de lutte contre ces maladies et ravageurs : http://ephytia.inra.fr

A l’issu de ce contrôle minutieux et de quelques informations et recommandations précieuses données par l’inspectrice, nous avons reçu un rapport favorable correspondant à l’inspection phytosanitaire de notre établissement réalisé dans le cadre de la réglementation relative au Passeport Phytosanitaire Européen (PPE).

Ce précieux sésame qui identifie Variétés Locales 12, sous le numéro, MP04100 sur le registre officiel du contrôle phytosanitaire n’est pas une fin en soi ; depuis lors, nous nous sommes rendus à une réunion d’information de la DRAAF, à Carcassonne, le 25/11/2019, où nous a été présenté le nouveau règlement (UE) 2016/2031 et ses implications sur le passeport phytosanitaire.

Les objectifs et atouts de la nouvelle réglementation relative au PP (Passeport Phytosanitaire) sont :
● L’amélioration du statut phytosanitaire des végétaux qui circulent dans l’UE (Union Européenne) ;
● La prévention de la dissémination d’organismes nuisibles ;
● L’amélioration des connaissances phytosanitaires des professionnels ;
● Une gestion des foyers facilitée grâce au renforcement de la traçabilité ;
● Un PP plus lisible et plus aisément reconnaissable dans toute l’UE ;
● L’harmonisation des exigences liées au PP dans toute l’UE.

D’autres sites Internet à connaître :
● FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) d’Occitanie : https://www.fredonoccitanie.com
● Site Internet de la DRAAF Occitanie :
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/Protection-des-vegetaux

Le PP atteste que les végétaux sont conformes aux règles européennes relatives à la santé des végétaux (absence d’Organismes de Quarantaine, d’Organismes Réglementés Non de Quarantaine …)

Nous voila donc renseignés sur les exigences liées à nos activités, beaucoup de travail et de vigilance sont nécessaires mais oh combien valorisantes pour tous nos adhérents passionnés et volontaires pour que soit préservé notre patrimoine fruitier Aveyronnais.

François Aigouy

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.